Skip to main content

Rite funéraire

À Kerchapon, il existe 2 moyens d'honorer ses morts: les enterrer ou les incinérer. 2 coutumes bien distinct, qui possède chacune leur signification qui correspond aux facettes du Dieu.

Le rites le plus courant est l'incinération, ce qui explique qu'il y est très peu de cimetière dans le royaume. En brûlant le corps, on permet la libération du défunt qui lui permet de d'aller vers le visage clément, rejoindre le "paradis", et ainsi reposer vers l'éternité. À contrario, enterrer un mort équivaut fusionner avec la terre, se diriger vers le visage opposé, où il subira souffrance avant un long moment avant de se réincarner en être vivant. Elles étaient utilisées comme sentence final envers les criminels, moyen de repentance envers sa vie passé, ou encore sacrifice pour demander la protection du Dieu contre son âme.

Il n'est donc pas rare pour un roi, un noble, ou tout autre personne importante, de faire enterrer volontairement pour assurer une protection à son peuple/entourage/proche.